La tour Jules

La tour du Climont ou Tour Jules a été érigée en 1897 par la section du Club Vosgien de Strasbourg.

A 965 mètres d’altitude, non loin de la source de la Bruche, la tour également appelée Tour Julius, de 17 mètres de haut et comportant 78 marches, offre un point de vue exceptionnel à 360° sur les différentes vallées et massifs qui l’entourent.

Une plaque commémorative en l’honneur de Julius Euting (1839-1913), bibliothécaire, explorateur de l’Arabie et président co-fondateur du Club Vosgien, est apposée au dessus de la porte d’entrée.
la-tour-telle-quon-la-decouvre-en-venant-par-le-sentier-de-levreuil p1040348 le-portrait-de-julius-euting-place-au-dessus-de-la-porte-dentree

La maison du mineur

source-ashvv-1987
La maison du mineur est orientée perpendiculairement à la rue, elle est constituée d’un rez-de-chaussée surmonté d’un comble et reposant, du côté de la rue, sur une petite cave.

De la rue, on descend par quelques marches dans le sous-sol éclairé par une petite lucarne rectangulaire. Un mur de pierres sépare le local en deux partie égales. Celle de droite servait de cave, celle de gauche servait d’étable à chèvres. Parallèle à la descente de cave, un escalier de trois marches donne accès à la porte d’entrée principale de la maison, pratiquée dans le mur pignon.

Cette entrée, récente, s’ouvre sur un couloir qui conduit à la cuisine ; à droite, une porte permet d’accéder à la grande chambre où un poêle en fonte occupe l’angle nord-ouest de la pièce. Cette dernière est éclairée par trois fenêtres possédant de beaux encadrements en grès.
La cuisine occupe toute la largeur du bâtiment et est éclairée par une fenêtre percée dans le mur gouttereau à l’est. L’âtre s’appuyait jadis sur le mur de refend séparant la cuisine de la chambre, il a été rénové.
Dans l’extrême partie nord de la maison, derrière la cuisine, se trouve un débarras et une porcherie. Une ouverture dans le mur ouest donne également accès à l’extérieur.

Le comble, accessible depuis le pignon nord, servait autrefois de fenil. Une fenêtre ouverte dans le pignon sud éclaire la pièce.

La maison du mineur propriété de la Communauté de Communes du canton de Villé, a été rénovée en 2002.

la-maison-du-mineur
Source : André Dubail, « Anciennes maisons de mineurs à Lalaye et Urbeis », ASHVV 1987, pp. 150-153

La mine Théophile

Cette mine, très ancienne, daterait du XVIème siècle. Elle a été creusée à la pointerole et au burin, et les galeries sont d’une taille exceptionnelle pour l’époque (elle atteint jusqu’à quatre mètres de hauteur).

Elle a la particularité d’être creusée à travers bancs, perpendiculairement aux filons qui ont été exploités.

entree-de-la-mine-theophile

Taillée dans un gneiss solide, elle résiste mieux aux outrages du temps.
Une galerie montante émerge à quelques dizaines de mètres au-dessus de la mine: c’est une galerie d’aération, chose rare dans les mines d’Urbeis. On renouvelait l’air du fond de la mine par un astucieux système de courant d’air.
Les anciens travaux ont été noyés sous 1,80m d’eau et on discerne encore le trace de cette inondation dans les galeries.

galerie-taillee-en-ogive

En 1899, les fouilles ont asséché la mine et une bretelle a dévié la galerie pour contourner un éboulement. Un filon a d’ailleurs été approfondi à l’explosif sur quelques mètres.

Durant le guerre et l’occupation allemande, elle a servi d’abri aux habitants d’Urbeis. Une galerie débouchait alors dans l’exploitation de la Goutte du Moulin, éboulée à l’heure actuelle.

chariot-pour-evacuation-du-minerai

En 1971, Raymond MAURER et une équipe de spéléologues réalisent un relevé de la mine.

La mine Théophile est actuellement fermée au public.

Source:Christophe KENDZIERSKI

Le château du Bilstein

Dominant le village d’Urbeis, le château du Bilstein édifié en pierres de grès rose, avait pour mission de défendre la vallée de Villé.
Accessible par une passerelle en bois, le château est séparé de la montagne par un fossé d’une grande profondeur.

Composé d’un donjon supérieur jouxtant un donjon inférieur, l’on sait peu de choses du Bilstein »lorrain » (à ne pas confondre avec le Bilstein alsacien près d’Aubure). Mentionné pour la première fois au début du 13 ème siècle, le château change plusieurs fois de mains: il passe aux Habsbourg en 1250 puis est cédé à l’évêque de Strasbourg en 1315.

En 1477, lors de la Bataille de Nancy, le chevalier Hans Marx aidé d’Adam Zorn et de Hans Lembel capturent le Comte Engelbert de Nassau. Ils l’emmènent au Bilstein pour s’approprier sa rançon, mais la Ville de Strasbourg, qui a droit à une partie de la somme, assiège, bombarde et prend le château .

Aujourd’hui, le château, en très mauvais état, offre une vue splendide sur la vallée de Villé.

bilstein-1

bilstein

Assistantes maternelles

  • FRAUENFELDER Sandra: 4, rue Principale 67220 URBEIS
  • Tel: 0388573308
  • THOMAS Marie-Odile: 20, rue des Champs d’Yvrée 67220 URBEIS
  • Tel: 038857262
  • HUFFSCHMITT Agnès: 36, rue principale 67220 URBEIS.
  • Tel 0388576154

Bienvenue sur le site internet de la commune d’Urbeis

Vous informer du mieux possible et permettre aux internautes de découvrir notre village et plus généralement le Val de Villé sont les deux raisons principales qui ont mené à la création du site internet de la commune d’Urbeis que je suis heureux de vous présenter aujourd’hui.

C’était un souhait du conseil municipal plusieurs fois repoussé en raison des coûts ou de la complexité de sa mise en oeuvre pour des non initiés. L’Association des Maires Ruraux de France à laquelle adhère la commune d’Urbeis nous a permis de le réaliser sans connaissances particulières et à un coût tout à fait raisonnable. Vous y trouverez les dernières informations sur la vie du village, un important diaporama consacré au patrimoine communal et diverses rubriques destinées à simplifier vos démarches.

Ce média moderne et accessible de n’importe quel endroit du globe vous permettra d’être informé à tout moment des nouveautés mises en ligne régulièrement. Il ne remplace pas les modes d’information traditionnellement utilisés que sont l’affichage et le bulletin municipal, mais vient en complément de ces deux modes d’information. Nous espérons que vous le trouverez attractif et restons bien entendu à votre écoute pour toute idée nous permettant de l’améliorer.

Remy ANTOINE-GRANDJEAN ,
Maire d’Urbeis

Droits et démarches

PRINCIPAUX DOCUMENTS A FOURNIR POUR :

Carte identité :

  • extrait acte de naissance (délivrée par la mairie de naissance)
  • 2 photos d’identité (format 35 x45 mm)
  • l’ancienne carte d’identité
  • justificatif de nationalité française
  • justificatif de résidence
  • livret de famille à jour, pour la délivrance de la carte d’identité enfant
  • pour renouvellement de carte d’identité sécurisée, toute personne n’étant pas en mesure de redonner l’ancienne carte d’identité sécurisée (perte ou vol) devra s’acquitter d’un timbre fiscal de 25 €

Passeport :

Pour toute demande et retrait veuillez vous rendre en mairie de Villé

  • copie intégrale de l’acte de naissance (délivrée mairie de naissance)
  • 2 photos identité (format 35 x 45 mm)
  • l’ancien passeport
  • timbres fiscaux de 88 € pour une personne majeure, 44 € pour mineure de 15 à 18 ans, et 19 € pour les moins de 15 ans
  • justificatif de nationalité française
  • justificatif de résidence
  • livret de famille à jour pour la délivrance d’un passeport d’un mineur + copie de pièce d’identité du responsable légal

Carte d’électeur :

  • titre d’identité et de nationalité en cours de validité
  • justificatif de domicile

Acte d’état civil :

Délivrance (extrait ou copie intégrale) possible pour tout acte réalisé à la mairie d’Urbeis, naissance, mariage, décès (y compris lorsqu’il y a eu transcription). Nous ne pouvons délivrer un acte lorsque l’évènement a eu lieu dans une autre commune.


Le conseil municipal

MAIRE: Remy ANTOINE-GRANDJEAN

1er ADJOINT: Marc NIESS

2eme ADJOINT: Abel MANGEOLLE

CONSEILLERS MUNICIPAUX:

Hervé ANCEL

Christine BALLAND

Michaël GRANDJEAN

Vincent HEBERLE

Michèle SCHWETERLE

Présentation de la commune

URBEIS

Situé en Alsace au sud-ouest du département du Bas-Rhin, le village d’Urbeis fait partie du canton de Villé qui regroupe dix huit communes. Avec un banc communal de 1160 hectares, en limite des départements du Haut-Rhin et des Vosges, Urbeis village de 321 habitants au 1er janvier 2015, est principalement une commune à vocations agricole et forestière. Comme les autres communes du canton, elle est membre de la Communauté de Communes du Canton de Villé.

vue-du-lotissement-depuis-le-chateau-du-bilstein

Urbeis c’est aussi le Climont dont la partie urbanisée située à 660m d’altitude, est au pied d’un massif qui sert de départ à de nombreuses randonnées menant au sommet à 966m où après être monté sur la plateforme de la tour Jules, vous découvrirez un panorama exceptionnel sur le val de Villé, la vallée de la Bruche, les Vosges et la plaine d’Alsace.

le-climont